Dans un monde où les plus grandes puissances mondiales se font la guerre depuis les années 2027 afin d’imposer leur contrôle, il existe néanmoins un endroit que l’on pourrait qualifier de « paradis ». Ce paradis n’est autre que l’archipel français des îles Calaniennes. Situé en plein océan Atlantique, cet archipel est bien loin de ces conflits aussi ridicules que meurtriers. Avec sa faune et sa nature luxuriante, les habitants de ce paradis sur terre n’ont nullement besoin de se sentir concerné par cette guerre qui ravage le monde depuis maintenant des années. Et pourtant… Qui pouvait savoir quant à un tel paradis, la folie humaine allait là aussi apparaître.

C’est en 2031 que ce petit archipel retiré du reste du monde gagna la réputation d’être le seul endroit sur Terre comparable à l’enfer. Et pour cause. Un laboratoire souterrain français, qui avait été construit secrètement au début de la guerre, créa ce qui aurait dû être « L’arme de paix ». Cette « arme » n’était autre qu’un virus de décimation de masse, afin de dissuader les pays à continuer leurs affronts. Mais ça, c’était uniquement dans la théorie. La réalité serait quant à elle digne d’un film d’horreur, si un homme avait été assez fou pour inventer une telle histoire. En effet, lors des premiers tests sur la population locale, les scientifiques de ce laboratoire constatèrent que toutes les personnes qui avaient été touchées par le virus, avaient toute repris connaissances seulement quelques minutes plus tard. Face à cet échec, le laboratoire décida d’envoyer plusieurs experts afin d’observer ces personnes dites « immunisées » contre les effets du virus. Ce qu’ils découvrirent bâtit la légende des îles Calaniennes. Le virus n’avait pas réellement eu l’effet escompté. Effectivement il décima les cobayes. Mais pire encore, il les ramenait à la vie. A ce stade-là, il n’était plus possible de les considérer comme des êtres humains. Ces soi-disant « morts-vivants » ne pensent plus qu’à chasser pour se nourrir, et ne font plus aucune différence entre un animal ou un être humain. Ce sont des monstres qui possèdent une force surhumaine, et qui ne connaissent pas la mort.

Devant la tournure de la situation, le gouvernement français ordonna au laboratoire de stopper les opérations. Ils ne reçurent aucune nouvelle du laboratoire depuis ce jour. Devant la propagation rapide et incessante de ce nouveau virus, il fut impossible de cacher la situation aux autres nations du monde. Ce fut la première fois qu’un cessé le feu mondial fut signé depuis le début de la guerre. Celui-ci avait pour but de rassembler les dirigeants de toutes les nations afin de prendre une décision radicale contre ce virus hors du commun. De nombreux pays, désireux de montrer leur puissance, décidèrent d’envoyer leur armé sur l’archipel afin de nettoyer l’intégralité des îles et localiser l’entrée du laboratoire souterrain, afin de retrouver les scientifiques à l’origine de cette abomination, dans le but de créer un vaccin. De toutes les armées qui y furent envoyées, il n’en ressorti que des appels de détresse.

C’est ainsi que l’ensemble des nations du monde votèrent à l’unanimité pour une mise en quarantaine total de l’archipel des îles Calaniennes. L’objectif étant d’éviter une pandémie mondiale contre laquelle aucune science ne semble avoir d’effet. Les autorités locales laissèrent néanmoins un message à tous ceux qui seraient encore vivant dans l’archipel. Dans ce message, le gouvernement explique que l’archipel des îles Calaniennes est désormais sous surveillance mondiale. Toute « chose » qui quittera les îles sera immédiatement abattue pour préserver la sécurité mondiale. Toute personne ayant survécu à la tragédie a pour mission de partir à la recherche du laboratoire souterrain, et d’entrer en contact avec les scientifiques. Il est primordial de transmettre les données de ce laboratoire au monde extérieur afin de pouvoir commencer à élaborer un éventuel vaccin. Ces îles étant désormais isolées du reste du monde, plus aucune loi n’y est appliquée. Les éventuels survivants sont libres de se défendre de la manière qu’ils jugeront être « la meilleure ». Le matériel militaire abandonné sur place est utilisable par toutes les personnes qui seraient amenées à en trouver. Il est cependant inutile d’essayer d’envoyer des messages de détresse au reste du monde, car celui-ci refuse de s’impliquer davantage dans cette situation semblant désespérée. Le dernier espoir de l’archipel des îles Calaniennes, autrefois paradisiaque, repose désormais sur la volonté de survivre des derniers humains en son sein.

Histoire rédigée par Dreamox et Sakashi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *